Réussir une campagne emailing et parvenir en boîte de réception

performances emailing

19 Juin Réussir une campagne emailing et parvenir en boîte de réception

L’objectif d’une campagne d’emailing est dans un premier temps de parvenir en boîte de réception mais aussi d’avoir des taux d’ouvertures et de clics corrects, annonciateurs de transformations ! Pour réussir ce tour de magie, qui n’en est pas un, il suffit de s’imposer quelques règles basiques.

Un expéditeur correctement identifié est un expéditeur qui donnera confiance. C’est pourquoi il vous faut personnaliser votre adresse expéditeur et choisir quelque chose d’explicite. Grâce au nom de domaine, s’il correspond à celui de votre entreprise, il sera facile d’y voir plus clair. De plus, la partie de l’adresse avant le « @ », appelée aussi partie locale, peut-être utilisée pour préciser le nom d’un service, d’une prestation ou encore d’un produit. Ainsi, il est très facile pour vos prospects de vous identifier. L’idée est d’éviter des choses trop génériques comme les adresses de type no-reply, contact ou encore info.

Toujours au sujet de l’identification, cette fois pas de l’expéditeur mais du contenu du message, l’objet va avoir un rôle crucial. Imaginez votre prospect en train de consulter sa boîte de réception, il vient de lire votre nom d’expéditeur, il sait qui vous êtes, maintenant il lit le nom de l’objet et va comprendre de quoi vous voulez lui parler. Si cet objet est intrigant, intéressant alors il va cliquer, et voilà votre taux d’ouvertures qui grimpe ! Un objet personnalisé fera donc meilleur effet qu’un objet générique.

Une fois l’emailing ouvert, c’est son aspect général qui va inciter le lecteur à cliquer. Continuez à montrer votre professionnalisme en déclinant votre identité dans le mail (charte graphique, logo, signature à la fin, etc.). Optez pour une présentation aérée qui permet de décerner clairement les différentes infos que vous donnez dans l’emailing.  Un bon équilibre entre images et texte va aider à la lecture. Enfin, pour votre taux de clics, n’oubliez pas de placer des call-to-action avec des liens vers votre site internet. Ce déroulé est appelé tunnel de conversion.

Pour ce qui est du rendu de l’emailing, il peut y avoir quelques variantes en fonction du client ou webmail utilisé. Rendez-vous service en testant différentes boîtes de réception avant d’envoyer l’intégralité de votre campagne. Vous pourrez ainsi corriger les petites imperfections.

Utilisez le numéro 1 suisse de l’emailing,
solution cloud pour PME, Mailpro !

Découvrir

Parfois un peu stricte avec ses élèves, Professeure Méthodologie n'en reste pas moins une experte des techniques de base de l'emailing.

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés en ce moment.