Emailing: faire de l’en-tête une force

header emailing

16 Mar Emailing: faire de l’en-tête une force

Que ce soit pour la délivrabilité ou pour l’identification de l’expéditeur, l’en-tête ou header est l’un des points essentiels dans la création de votre emailing. Il se trouve dans la partie supérieure de votre emailing. Il est une source d’informations pour les destinataires et est analysé par les filtres des FAI. Il est donc important de constituer un header complet et clair.

Pré-Header

Trop souvent peu exploité, le pré-header correspond à ce qui s’affiche à la suite de votre objet. Ne placez pas ici le lien traditionnel « Afficher dans mon navigateur » qui propose une alternative en cas de défaut d’affichage (appelé copie Webb). Ce lien doit être placé en dehors du pré-header  pour ne pas s’afficher dans l’aperçu de l’email. Et oui, car le pré-header sert à afficher un aperçu de l’email en  boite de réception. Vous pouvez en profiter pour compléter votre objet, bien utilisé, il peut booster à votre taux d’ouverture si vous vous vous en servez comme d’un deuxième objet.

Le rappel de votre objet

On se dit que l’objet ne va que dans le champ prévu à cet effet, sauf que rien ne vous empêche de le rappeler ici afin que le lecteur ait une vision complète objet + suite du mail.

Le lien de désinscription

L’en-tête de votre mail peut contenir le lien de désinscription à la newsletter cela vous évitera des éventuelles plaintes car vos prospects pourront se désinscrire facilement.

Votre logo et vos couleurs

En étant facilement identifiable des le début du mail, vous rassurez les lecteurs sur votre identité et leur donnez envie de lire la suite. Dans cette optique, le mieux reste d’intégrer votre logo dans le header pour qu’il soit possible de vous identifier immédiatement. Pensez à ajouter un attribut alternatif à votre image qui contient le nom de votre entreprise si l’affichage des images était désactivé chez votre destinataire. Vous pouvez aussi utiliser les couleurs de votre charte graphique dans le reste du mail. Ainsi vous restez malgré tout identifiable.

 Un call to action

Si vous savez que votre email doit inciter vos destinataires à vous contacter ou à effectuer une action primordiale alors la présence d’un bouton est indispensable. Il peut s’agir d’un lien ou d’un bouton cliquable, du moment que celui est visible. Concrètement, il dirigera le prospect vers votre site internet.

Utilisez le numéro 1 suisse de l’emailing,
solution cloud pour PME, Mailpro !

Découvrir

Parfois un peu stricte avec ses élèves, Professeure Méthodologie n'en reste pas moins une experte des techniques de base de l'emailing.

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés en ce moment.