To do list : réengager les inactifs

campagne de réengagement des prospects

20 Fév To do list : réengager les inactifs

Pour réengager des inactifs dans le carnet d’adresses d’une campagne emailing, il n’y a pas mille solutions. Il y a une méthodologie à dérouler qui vous permettra de réengager les plus coriaces et de renouer ainsi avec votre retour sur investissement. En cas d’échec quitte à la campagne de réactivation, n’hésitez pas à supprimer les adresses des contacts concernés. Vous ne pourrez pas les réengager, ainsi ils ne vous coûteront plus rien et ne mettront pas en péril l’hygiène de votre base de données.

Pour rappel, un contact inactif est un contact qui né réagit plus à l’envoi de vos emailings. Il n’ouvre plus, il ne clique plus, il ne transforme plus. Il faut s’alarmer dès trois sans activité. Si vous laissez passer trop de temps, il sera d’autant plus difficile pour vous de réactiver ce contact.

Si vos contacts sont inactifs, il y a forcément une raison. Le bon procédé est donc d’analyser dans un premier temps les raisons de l’inactivité. Cela peut être à cause d’une fréquence trop élevée, d’un contenu pas assez pertinent, d’un problème d’affichage, d’un problème de délivrabilité, ou encore d’une difficulté à identifier l’expéditeur. Faites donc un point sur tous ces critères et mettez-les en parallèle du profil de votre contact. Certains points sortiront du lot et c’est sur cela qu’il faut travailler pour améliorer les emailings envoyés et retenter une campagne. En fonction de la réaction du prospect, vous saurez si vous êtes sur la bonne voie.

Certains de vos inactifs auront besoin d’une relance plus personnelle, quasi unique avec parfois même une véritable proposition : elle peut être un changement de contenu ou de fréquence, mais elle peut aussi être commerciale de façon à amener le prospect à renouer avec votre entreprise ou votre marque.

Vous pouvez aussi proposer à vos contacts de se désinscrire. En effet, si cette démarche peut paraître audacieuse, elle peut quand même vous permettre de régler le problème de l’inactivité et d’avoir une réponse claire du prospect : « non je ne suis plus intéressé ». Vous garantissez ainsi l’hygiène de la base de données et votre délivrabilité en minimisant le taux de plaintes.

Outre les actions à faire a posteriori, c’est à dire une fois l’inactivité descellée, vous pouvez aussi anticiper grâce à l’emailing automation. Vous aurez ainsi la possibilité de proposer des solutions face aux actions ou aux non actions de vos prospects.

Utilisez le numéro 1 suisse de l’emailing,
solution cloud pour PME, Mailpro !

Découvrir

Parfois un peu stricte avec ses élèves, Professeure Méthodologie n'en reste pas moins une experte des techniques de base de l'emailing.

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés en ce moment.