Les tendances emailing pour faire face au « panier abandonné »

emailing pour abandon de panier

03 Nov Les tendances emailing pour faire face au « panier abandonné »

Le syndrome du panier abandonné chez les prospects est une plaie pour les marketeur. Il est très frustrant de tout perdre si près de la conversion. Une bonne façon de récupérer les prospects et de tenter de les amener de nouveau sur le site grâce à un emailing en leur rappelant que leur panier est toujours disponible.

Voici quelques tendances chez les marketeurs pour faire face au phénomène et essayer de l’endiguer.

Sur ces quatre dernières années, ils sont de plus en plus à faire usage de l’emailing pour contrer l’abandon de panier. La plupart du temps, les emailings sont envoyés dans les 24 heures qui suivent l’abandon. Pour la majorité d’entre eux, ce premier mail sera suivi d’un second, voire d’un troisième.

Concernant le contenu de l’emailing, on retrouve souvent la photo des produits contenus dans le panier abandonné. L’objet de l’emailing peut même porter le nom d’un des produits contenus dans le panier. Outre les photos des produits choisis, les marketeurs décident aussi d’inclure soit des produits équivalents, soit des produits complémentaires, l’idée étant de proposer une alternative moins chère ou une offre plus complète. Les expéditeurs les plus agressifs commercialement proposent même des coupons de réduction ou baissent le prix total du panier abandonné.

De façon générale, un email de relance pour abandon de panier est efficace si:

  • Il est envoyé dans la foulée de l’abandon
  • Fais partie d’une série de plusieurs relances
  • Il rappelle aux destinataires le contenu du panier
  • Il propose des produits complémentaires ou des substituts
  • Il faut référence à une saisonnalité ou un besoin particulier du à la période de l’année

tendances face à l'abandon de panier

Utilisez le numéro 1 suisse de l’emailing,
solution cloud pour PME, Mailpro !

Découvrir

Parfois un peu stricte avec ses élèves, Professeure Méthodologie n’en reste pas moins une experte des techniques de base de l’emailing.

Pas de commentaires

Poster un commentaire