Les trois scénarios emailing de base

les bases de l'emailing

24 Juin Les trois scénarios emailing de base

Pour avoir une stratégie eCRM solide, vous devez respecter les trois scénarios fondamentaux de l’emailing. Dans ce billet nous vous proposons les trois scénarios de base de l’emailing, c’est-à-dire le mail de bienvenue, le retargeting, et la réactivation des inactifs.

Les emails de bienvenue

Cette première étape est LA PLUS IMPORTANTE, car c’est elle qui donnera envie ou non à l’internaute de continuer à vous suivre. Il est donc important de personnaliser ce mail en proposant une valeur ajoutée pour votre client.

Vous pouvez différencier le client du prospect dans votre message. Vous devez également envoyer votre mail en « temps réel », votre réactivité lorsqu’un client fait un achat ou s’inscrit à votre newsletter est très attendu, soyez donc au rendez-vous. Attention ici il ne s’agit pas de mettre en avant vos produits, mais juste de remercier le client de vous faire confiance.

Les emails retargeting

Le principe est simple, lorsqu’un prospect se rend sur votre site web, il est identifié grâce au cookie de Google, ainsi vous avez la possibilité de suivre son parcours tout le long de sa navigation sur votre site. Il vous suffit donc de savoir à quel moment il quitte le site, par exemple, un panier abandonné, un remplissage de formulaire, le nombre de pages visité, ainsi en sachant cela, vous pouvez programmer des emails de retargeting personnalisé pour donner envie à vos prospects de terminer leurs actions passées et les pousser à la conversion.

La gestion des inactifs

Lorsque, vous faites une campagne emailing, il est rare que le nombre d’envoi se limite qu’à 10 adresses mails, en général le nombre d’envoi dépasse facilement la centaine voire le millier d’envois, et lorsque vous suivez les résultats, vous vous rendez compte qu’il y a un souci concernant le nombre de mail ouvert. Si votre taux d’ouverture ne décolle pas il y a de grandes chances qu’une majorité de votre base de données comporte des mails inactifs.

Ainsi, deux choix s’offrent à vous, le premier procédé à une relance par le biais d’emails souvent promotionnels, et en second choix la désactivation. A vous de voir ce qui est le plus rentable pour vous, parfois il est préférable de « supprimer » les mails inactifs de votre base de données, car si vous forcez trop, vous risquez d’être signalé et de perdre en notoriété.

 

Utilisez le numéro 1 suisse de l’emailing,
solution cloud pour PME, Mailpro !

Découvrir

Parfois un peu stricte avec ses élèves, Professeure Méthodologie n'en reste pas moins une experte des techniques de base de l'emailing.

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés en ce moment.