Emailing : gérez vos inactifs

gérer les contacts inactifs

12 Mai Emailing : gérez vos inactifs

Vous savez comment organiser votre base de données, et vos stratégies sont de plus en plus abouties. Cependant, il reste à gérer une minorité de vos clients, ce sont les inactifs. Par définition, un inactif face à vos emails est une personne, un prospect/client, qui ne réagit plus à votre communication.

Mais ces inactifs ne sont pas pour autant des clients perdus. En effet, disons qu’ils sont « endormis » et nous allons dans ce billet vous expliquer comment vous pouvez faire pour les réveiller.

Identifiez vos inactifs

Avant toute chose, il faut trouver vos adresses inactives et les regrouper dans un fichier. Ensuite, vous devez connaître les raisons de leur inactivité. Comme expliqué plus haut, la première raison d’un client inactif c’est son désintéressement pour votre marque, vos produits, vos services et donc finalement de votre communication si celle-ci n’est pas personnalisée. Une autre raison qui pourrait expliquer son inactivité est le fait que votre mail s’affiche mal, comme vos images ne se chargeant pas lors de l’ouverture du mail. Enfin, il se peut que l’adresse que vous avez ne soit plus valide.

Comment les réactiver

Une fois le problème identifié, vous avez maintenant le choix concernant vos inactifs. Soit vous décidez de ne plus les contacter, car vous n’avez pas de budget alloué, soit vous décidez de réactiver vos emails inactifs. Pour ce faire, vous devez appliquer les règles d’or de l’emailing, c’est-à-dire personnaliser vos mails et proposer du contenu pertinent qui parle à votre clientèle au-delà d’un email purement promotionnel qui l’incite à acheter.

En faisant cela, vous montrez à votre client inactif que vous avez pris le temps de lui parler, cela permet de créer un sentiment d’appartenance, et pourquoi pas, in fine, de réactiver votre client.

Vous devez également mettre en place des scénarii pour vos campagnes d’email, une des raisons pour laquelle il est inactif est justement le fait qu’il reçoit trop de mail dans la journée dont le vôtre. Il faut donc trouver le juste milieu et le bon timing pour vos envoie de réactivation.

Enfin n’oubliez pas de laisser la possibilité à votre client de se désabonner de votre base de données, il vaut qu’il parte avec une bonne image de votre marque en tête plutôt qu’il arrête d’ouvrir vos emailings car il se sent prisonnier.

Utilisez le numéro 1 suisse de l’emailing,
solution cloud pour PME, Mailpro !

Découvrir

Parfois un peu stricte avec ses élèves, Professeure Méthodologie n’en reste pas moins une experte des techniques de base de l’emailing.

Pas de commentaires

Poster un commentaire