Taux de clic et taux de conversion, que faut-il en déduire ?

taux emailing

29 Déc Taux de clic et taux de conversion, que faut-il en déduire ?

Le tracking et les statistiques de manière générale doivent être interprétés afin de comprendre quels sont les points faibles et les points forts d’une action. Cependant, attention à ne pas biaiser votre interprétation sous peine de vous diriger dans la mauvaise direction.

Le taux d’ouverture

Il s’agit du nombre de mails ouverts sur 100 mails envoyés. La moyenne pour ce taux se situe à 25% sur des campagnes B2C mais certaines campagnes peuvent afficher un taux d’ouverture trois fois supérieurs à cette moyenne.

Si votre faux d’ouverture est faible, vous devez regarder :

  • L’objet de votre emailing
  • La qualité de votre délivrabilité
  • Votre capacité à être identifié grâce à votre adresse mail expéditeur ou à votre nom de domaine

 

Le taux de clic

Il s’agit du nombre de clics sur 100 mails ouverts. Le clic est la passerelle vers le site internet et donc vers la conversion, il est très important. En moyenne on se situe à 15% toujours en B2C.

Si vous taux de clic est faible, vérifiez :

  • La qualité de votre contenu
  • L’ergonomie de votre emailing
  • La pertinence par rapport çà l’objet de votre emailing
  • Le ratio texte/image

 

Le taux de conversion

Il s’agit du nombre d’emails sur 100 mails envoyés qui ont entraînés un achat sur site. Le taux de conversion moyen se situe aux alentours des 4%.

Si votre taux de conversion est faible, il faut examiner votre site :

  • L’ergonomie générale
  • La précision des informations
  • La sécurisation du paiement
  • L’intégralité du processus d’achat
  • Les conditions de livraison et de retour

 

Utilisez le numéro 1 suisse de l’emailing,
solution cloud pour PME, Mailpro !

Découvrir

Agent tracking, le James Bond des statistiques, vous livrera toutes ses méthodes d'analyse de performances de campagnes emailing.

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés en ce moment.