Split testing ou comment tester vos newsletters

30 Oct Split testing ou comment tester vos newsletters

Très honnêtement, à travers le blog nous avons pour soucis de vous aider à améliorer vos techniques et de vos présenter les nouvelles solutions. Cependant, vous savez bien que le client est l’unique juge de votre travail, et si ce dernier n’est pas à la hauteur alors votre client peut aussi bien devenir votre bourreau.
Vous devez donc laisser votre client décider de ce qui est bien, de ce qui fonctionne et surtout de ce qu’il veut dans sa boîte de réception. Pour cela, il existe une technique rependue et qui a fait ses preuves : c’est le split-testing. En effet, un split-testing consiste à fractionner votre base de données en plusieurs morceaux et à envoyer un mail identique mais différent…. !!!! Je m’explique, disons que vous voulez prévenir vos contacts que ce soir à partir de 20h tout est à 50%. Ceci sera le côté identique du mail. Cependant, vous pouvez informer les gens de diverses manières. Le caractère différent de l’email passera donc par un changement d’intitulé, de charte graphique, d’objet, d’images, une incrustation de vidéo, des call-to-action disposés différemment, etc.… Ainsi, vous avez la possibilité de tester ce qui plait le plus aux prospects et quand vous créerez votre prochain mail cela vous ôtera certainement de nombreux doutes quant à la réalisation de votre e-mailing.
Qu’est-ce qui fait que le split testing est très intéressant à pratiquer hormis le fait de pouvoir sélectionner la « version favorite » de votre mail ?
Forcément vous allez augmenter votre taux de conversion, car vous allez mettre en évidence le prototype qui incite le plus à l’achat, une fois établi vous n’avez plus qu’à le réutiliser sur l’ensemble de la base de données. De plus, vous gagnerez aussi des abonnés puisque vous correspondrez de plus en plus aux attentes des utilisateurs. Conséquence directe d’un taux de satisfaction élevé, un taux de désabonnement faiblard.
Par ailleurs, vous vous offrirez aussi de meilleurs taux d’ouverture puisque vous allez pouvoir tester tous les intitulés d’objet afin de trouver celui qui fait fureur…
Grâce au split testing on peut voir qu’une certaine place pour un call-to-action est bien plus avantageuse qu’une autre. On remarque aussi qu’un lien laissé en bleu et souligné est plus cliqué qu’un lien beaucoup plus joli, mais moins identifiable comme tel. On comprendra que la dimension, la couleur d’un logo influence les gens. Les différences de durée d’une vidéo et ainsi que son type de réalisation changeront du tout au tout votre retour.
Le split testing apporte tellement d’information qu’il est nécessaire de faire des études au cas par cas pour pouvoir comprendre l’envergure qu’il peut prendre et toutes les données qu’il peut vous fournir. Vous trouverez donc au fur et à mesure sur le blog, des articles concernant le split testing à propos des objets, des images, du texte, des vidéos, des call-to-action, etc.…

Utilisez le numéro 1 suisse de l’emailing,
solution cloud pour PME, Mailpro !

Découvrir
Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés en ce moment.