Le taux d’ouverture des emailings en hausse

19 Avr Le taux d’ouverture des emailings en hausse

Mail Metrics, spécialiste emailing et CRM, a récemment publié une étude au sujet des taux d’ouverture des emailings. D’après les chiffres, concernant le marché B2C, il semblerait que le domaine assiste à une hausse fulgurante entre 2011 et 2012. Peut-on donc en conclure que les annonceurs ont finalement réussi à retenir l’attention des prospects ?

En 2011, le taux d’ouverture des emailings B2C était de 22%. Sur l’année 2012, il a augmenté de 7% pour atteindre le chiffre de 29%. Ce taux a été observé sur quelques 500 millions d’emailings reçus par les prospects. Parmi ces 500 millions de mails, une grande partie était aussi destinée au marché B2B. Concernant cette catégorie, le taux d’ouverture est un peu plus faible et avoisine les 23% contre 24% en 2011.
La bonne nouvelle est que le taux d’ouverture semble se stabiliser et que donc les objets des emailings ont certainement gagné en qualité. L’identification immédiate de l’expéditeur joue aussi un rôle important dans l’évolution du taux de clic.
En revanche, le taux de réactivité est en chute autant en B2C qu’en B2B. Pour le premier on note une diminution de 27% et pour le second de 22%. Aujourd’hui, on a donc respectivement 32% et 35% de prospects qui ouvrent et cliquent un emailing. Ces chiffres amènent à une remise en question de la pertinence du contenu des emailings, mais aussi à un questionnement quant aux call-to-action. Sont-ils bien placés, visibles ; incitent-ils réellement à l’action ?
Voilà donc de quoi méditer. Parfois, l’augmentation de ROI ne va pas se chercher dans de nouveaux canaux ou de nouvelles techniques de communication mais dans des améliorations stratégiques simples. Vos prospects sont les premiers à avoir les réponses aux questions posées précédemment. Soyez attentifs, ils vous montreront ce qu’ils attendent de votre campagne emailing.

Utilisez le numéro 1 suisse de l’emailing,
solution cloud pour PME, Mailpro !

Découvrir
Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés en ce moment.